ça y est ! c’est le départ de la 2éme étape, la partie la plus dure du projet, effectuer la traversée de l’Atlantique entre Agadir et la Martinique en pédalo ; toutes les contraintes administratives ont été levées, Baptiste n’attend plus que la bonne fenêtre météo pour se lancer.

Rappelons que le projet de Baptiste vise à sensibiliser le plus grand nombre s

ur une consommation qui nous incite plus ou moins consciemment à jeter aux ordures des quantités considérables de nourriture parfaitement consommables. Il existe en Europe 2 dates limites sur les aliments, DLC et DLUO (Date limite de consommation et Date Limite d’Utilisation Optimale). Les produits dont la DLUO est dépassée peuvent être consommées plusieurs années après la date sans encourir le moindre risque.

Le cœur du projet de Baptiste est de prouver le bien-fondé de sa démarche en ne se nourrissant pendant ses voyages que de produits « périmés » ou de fruits et légumes lyophilisés alors qu’ils étaient réputés impropres à consommer.

L’aventure a commencé par une 1ére étape de 2 516 km à vélo en 41 jours, en partant le 6 janvier du parvis de Notre Dame à Paris jusqu’à Gibraltar avec des conditions météo souvent très difficiles.

 

Après l’étape de l’Atlantique, l’aventure de Baptiste se poursuivra avec une 3éme étape, sur environ 3000 km entre Miami et New-York.

 

Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de Baptiste.

 

N’hésitez pas à contribuer à ce bel engagement en signant la pétition demandant aux plus hautes instance européennes de changer ou supprimer les DLUO :

https://www.change.org/p/europe-lets-reduce-food-waste-get-rid-of-unnecessary-best-before-dates