MLA est un cabinet d’organisation, c’est-à-dire une société de prestations intellectuelles. Ceci ne nous dédouane pas pour autant d’être soucieux du développement durable au sein de notre entreprise et dans nos prestations. Nous participons au  programme Global Compact des Nations Unies pour le développement durable.

C’est pourquoi, tout naturellement, MLA s’est engagé au côté de Baptiste Dubanchet dans sa lutte contre le gaspillage alimentaire.

Le projet de ce jeune Angevin natif de Bourges diplômé d’un master de Développement Durable est ambitieux : relier Paris à New York en vélo et en pédalo en ne se nourrissant que de produits considérés à tort comme périmés !

Engagé depuis de nombreuses années dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, Baptiste souhaite aller encore plus loin dans la sensibilisation du plus grand nombre à nos mauvaises habitudes de consommation de nourriture. Son message se résume en quelques mots : dénoncer une consommation qui incite plus ou moins consciemment le plus grand nombre d’entre nous à jeter aux ordures quotidiennement des quantités considérables de nourriture parfaitement consommables. Et Baptiste d’expliquer : « En Europe, il existe deux dates limites sur les aliments, DLC ou DLUO (Date limite de consommation et Date Limite d’Utilisation Optimale). Il y a une très grande confusion sur la fonction de chacune. Les produits dont la DLUO est dépassée peuvent être consommées plusieurs années après la date sans que le consommateur n’encoure le moindre risque. Le cœur de ce projet est de le faire-savoir et de faire signer une pétition visant à changer ou supprimer les DLUO. »

L’aventure a commencé sur le parvis de Notre Dame de Paris il y a plus d’un mois, le 6 janvier 2017.

Cette première étape de son parcours a représenté :

  • 2 516 km parcourus à vélo
  • 10 interventions auprès d’environ 720 élèves français et espagnols
  • 41 jours où Baptiste ne s’est nourri qu’à partir de ce qu’il trouvait dans les rebus des supermarchés (mis à part un petit écart en achetant 4L de jus de fruit pour avoir un peu de force pour finir le trajet car la météo ne l’a pas aidé)

Cette première étape terminée  : Baptiste Dubanchet est rentré en France pour « deux grosses semaines », pendant lesquelles il prépare la deuxième phase de son périple : c’est la partie la plus difficile du projet, puisqu’il s’agit de traverser l’Atlantique, entre Agadir (Maroc) et la Martinique à bord d’un pédalo. Le grand départ depuis les côtes marocaines est prévu pour fin mars, début avril. Ensuite, une fois l’Atlantique traversé, osons-nous dire (pour donner une idée le record transatlantique en pédalo est de 70 jours), il remontera sur son vélo pour la troisième phase de son périple, celle qui consistera à boucler le parcours en reliant Miami à New York, sur environ 2 000 km.

A très bientôt pour de nouvelles news sur Baptiste !

N’hésitez pas à contribuer à ce beau combat et  signez la pétition suivante : https://www.change.org/p/europe-lets-reduce-food-waste-get-rid-of-unnecessary-best-before-dates

Cette pétition est destinée aux plus hautes instances Européennes, et vise à faire disparaître, ou modifier, la législation sur l’inscription de dates de péremption sur les produits alimentaires.