Depuis son arrivée à Agadir mi-mars, entre quelques sorties en mer pour s’entraîner en conditions presque réelles et les essais techniques pour pouvoir assurer la couverture médiatique tout au long de sa traversée, Baptiste n’a pas chômé. Ensuite les conditions météorologiques ont retardé quelque peu le départ ! Mais cette fois-ci, Baptiste est parti pour de bon. Direction les Canaries pour une première escale, puis ce sera le saut dans l’inconnu !

La tension est forcément montée à l’approche du départ mais Baptiste est resté calme et serein. A bord de son pédalo de 7,50 mètres de long permettant de stocker 100kg de nourriture, une couchette, des vêtements, un système de désalinisation d’eau et une grande antenne Fleet, Baptiste se confiait quelques jours avant le grand départ : « Lors des entraînements, j’ai vu que le pédalo tenait le coup, j’espère que je résisterai physiquement. (…) Je me sens capable, tout en étant conscient qu’il y aussi un facteur chance important dans ce genre de défi. De toute façon, une fois à bord, je n’aurai plus le choix, j’irai jusqu’au bout »

Baptiste s’est lancé ce défi pour démontrer que les inscriptions « à consommer de préférence avant le », appelées Date Limite d’Utilisation Optimales (DLUO), sont inutiles sur certains aliments comme le riz, les lentilles, le miel ou encore le chocolat. La plupart des aliments dont la DLUO est dépassée demeurent parfaitement comestibles sans prendre de risque pour la santé. Pour le prouver, Baptiste s’est fixé comme objectif de se nourrir exclusivement à base de produits alimentaires considérés comme périmés. Il aura également recours à la lyophilisation qui peut être utiliser pour conserver certains de ces aliments comme des bananes ou des carottes.

794 signatures c’est encore trop peu, soutenez ce beau combat en signant la pétition suivante : https://www.change.org/p/europe-lets-reduce-food-waste-get-rid-of-unnecessary-best-before-dates

La traversée de l’Atlantique marque la 2ème étape du challenge que Baptiste s’est lancé ! Ensuite, il retrouvera son vélo pour l’ultime trajet entre Miami et New York où il espère enfin poser le pied fin Septembre !

Toute l’équipe MLA lui souhaite bonne chance et le soutient dans ce beau défi !